RCPA - Rugby club Pont Audemer


Accueil
29-05-2017
Catégories
---------------------------------------------
Ecole de Rugby
Moins de 18
Seniors
Les Anciens
Le Bureau vous informe...
Nos chers Disparus
---------------------------------------------
Boutique
Partenaires Premium
---------------------------------------------
UNSS Rugby Scolaire
--------------------------------------------
Administration du site
..........................................................
Derniers articles
2016 2017 semaine 36 Article M10 Marcel Sense à Fécamp
Écrit par Yoyo le Fidèle   
28-05-2017

RCPA QUI RIT... RCPA QUI PLEURE

 

RCPA QUI RIT

Samedi à Pont de l’Arche :

Les M 12 se qualifient pour les finales régionales élite A du 11 juin à Caen

 

Regt Vallée de la Risle – Stade Rouennais : 9 essais à 2

Regt Vallée de la Risle – EVSE : 4 essais à 0

Dimanche à Fécamp : Les M 10 co-vainqueurs du

Marcel Sense 2017 :

 

Les Alligators avaient les crocs !

 

Il y a des jours où écrire un article pour raconter les aventures de nos jeunes rugbymen est plus facile que d’autres. Une journée idéale, voilà ce que nous avons, nous, les éducateurs de nos fiers Alligators, eu la chance de vivre. Et ce dimanche 21 mai 2017 résonnera aussi longtemps, je pense, dans les têtes des joueurs et des parents venus nous encourager.

Rendez-vous était donné à 7h au club house. Les yeux à peine ouverts pour certains, les cheveux en pétard, tout ce qu’on aime pour un dimanche matin de finale. Direction Fécamp pour défier l’ensemble des clubs de l’ex « Haute-Normandie ». Voyage express, et notre bus qui arrive en premier sur les lieux : un signe ?

Nous débarquons, le vestiaire est calme, les visages fermés. Quel sérieux ! Remise des maillots, nos vingt joueurs sont concentrés.

Echauffement, et les poules sont données. Dix-sept équipes, il y a du lourd ! Au menu du matin, d’abord Mont Saint Aignan puis Blangy.

Le premier match est intense, les deux équipes jouent un rugby engagé. Quel départ ! Nous encaissons le premier essai mais nos joueurs réagissent et égalisent avant, en fin de match, de prendre définitivement l’avantage 3 à 1 sur deux percées splendides. Une victoire pour commencer, ça fait du bien ! Les supporters sont déjà chauffés à blanc. Les cornes de brume sont de sortie, une chose est sûre : on nous entend !

Nous enchaînons avec Blangy. Equipe plus faible d’apparence, mais qui nous donne du fil à retordre. Premier essai « casquette » encaissé, sur un dégagement au pied de notre Paulo mais en plein centre du terrain, l’adversaire déborde la défense et va planter en coin. Pas grave, on se retrousse les manches, et on y retourne. La solution passe par le débordement, c’est chose faite, et bien faite, puisque nous gagnons finalement 3 essais à 1 également.

Premiers de poule, nous pouvons profiter de la pause du midi pour reprendre des forces. L’ambiance est bonne, nous déjeunons à côté de nos amis de Gravenchon, eux-mêmes venus en nombre pour cet évènement. Le soleil est là, tout roule ! (et ça change des deux dernières éditions vécues sous le déluge!).

L’après-midi arrive et les poules « Or » (celles composées des premiers de toutes les poules du matin) sont tirées au sort. Nous rencontrerons donc Couronne, Quevilly et surtout le HAC, qui nous avait battus largement en début de saison. L’autre poule est également très relevée, composée d’Evreux, Rouen et Elbeuf. Pas de « match final », ensuite. Chaque vainqueur de poule sera déclaré premier du Tournoi et « co-vainqueur ».

Les choses sont claires, au boulot ! Le premier match est compliqué. Nous menons rapidement 2-0, puis 3-1, avant de nous faire rattraper 3-3 en toute fin de match. Un petit relâchement malheureux, nos joueurs sortent un peu vexés, sonnés. Les parents et les entraineurs remontent le moral de la troupe, il faut battre les 2 autres équipes !

Le match contre Quevilly démarre… et là, tout le monde hallucine (dont votre serviteur, qui en a la chair de poule rien qu’à y repenser, je l’avoue). Placages, soutien, passes au large, changements de sens… Tout ce qu’on a appris cette année est récité, c’est du « par cœur » ! L’équipe adverse a le tournis, ne sait plus comment jouer, et cède à 8 reprises. En un mot : Waouh ! Le public est en délire, les enfants rayonnent et sont fiers d’eux : il y a de quoi !

Encore une marche à franchir, et quelle marche : le HAC et son équipe composée de 2e années, alors que notre équipe comporte la moitié de jeunes pousses venus des U8 de l’an dernier, ou de débutants. Un match appliqué, sérieux, que notre équipe domine du début à la fin. Je vous avoue (ok, c’est un peu vache, mais de bonne guerre) que j’ai particulièrement savouré la tête du coach havrais qui ne comprenait pas ce qui se passait, lui qui pensait nous dominer largement. Résultat sans appel : 4 essais à 0. Le pari était gagné : notre équipe finit invaincue et première, donc, avec Evreux, vainqueur de l’autre poule.

Quelle journée! Le plus beau était à venir, sourires, chants dans les vestiaires, remise des médailles et de la coupe, photos souvenirs, quel beau moment passé ensemble sur le pré. Le retour en bus fut également animé, mais ça, « ça reste entre nous » ! (Peut-être juste dire que je ne dois pas être le seul à avoir perdu ma voix !)

Le pari est gagné, faire jouer l’ensemble de nos joueurs, premières et deuxièmes années, et un groupe admirable a répondu présent. Le jeu collectif de notre équipe a été salué par de nombreux éducateurs adverses et les membres du comité présents. Un seul talent d’Or aujourd’hui : l’Equipe ! Continuons !

Nous tenons à remercier Titouan, Ethan et Romain de s’être portés volontaires pour renforcer l’équipe 2 de Gravenchon l’après-midi, c’est ça aussi l’esprit rugby. Nous souhaitons également remercier et féliciter Tom Maurouard, U16, qui est venu arbitrer et dont le boulot a été souligné par le Comité : une vocation est née ?

Prochaine étape, les finales Régionales le 18 juin à L’Aigle, où nous nous frotterons aux clubs de toute la Normandie, cette fois !

Haut les cœurs, les Alligators Rouges et Bleus ont encore faim !!!

 

Les éducateurs heureux, Eric, Dominique et à la plume, Yoyo !

 
2016 2017 semaine 36 Article M 18 vs Saint Malo
Écrit par Fred le Pirate   
28-05-2017

RCPA QUI PLEURE

 Kenavo ha trugarez.

M 18 à Vire : Demi Finale Grand Ouest :

Regt Risle Charentonne - RAS Saint Malo-Dinan : 07 – 18

C'est la dernière étape avant la finale. Pour réussir notre challenge, nous retournions sur des terres qui nous avaient déjà porté chance. Nos amis virois, Yvan et Hubert en tête, nous accueillaient de nouveau à bras ouverts. Les habitudes se prennent vite et un détour par l'oasis devenait incontournable pour sustenter notre troupe et la nuée de supporters qui les accompagnait. La tension était palpable. C'est l'ensemble des joueurs aptes à jouer qui se trouvait sur la feuille. Le groupe devait être soudé et même l’infirmerie était là. Le silence était assourdissant dans le vestiaire au moment de se changer. Nous sentions bien que ce match n’était pas comme les autres. Les visages se fermaient pendant l'échauffement et la crispation se voyait dans les gestes plus maladroits qu'à l'habitude. Le message était pourtant clair : faites-vous plaisir. 

L'entame de match nous montra ce que nous appréhendions face à une équipe de St Malo très joueuse et dynamique. Nous ne développions pas le jeu que nous présentions d'habitude. Sur les ballons portés, nous les lâchions, notre jeu au pied manquait de sa précision passée, à vouloir trop bien faire, nous rations toutes nos tentatives. Mais nous n'étions pas lâchés et le match pouvait basculer à tout moment et notre défense restait encore imperméable. Sur la deuxième mi-temps, malheureusement nos maladresses donnèrent l'opportunité à la flotte malouine de prendre le large, ce qui eut pour effet de libérer un peu notre groupe et de pouvoir enfin utiliser notre arme fatale du ballon porté, ramenant le score à un niveau plus acceptable. Mais ce sursaut arriva trop tard et le coup de sifflet final retentit accompagné de son lot de déceptions et de pleurs, joueurs, parents, supporters, tout le monde y allait de sa petite larme, preuve de l'attachement que ce groupe de copains pouvait dégager. Certes notre histoire se termine par des pleurs de tristesse, nous aurions préféré la liesse de la victoire, mais la vie, et le rugby c'est l'école de la vie, ne sont  pas fait que de victoires.

Je vais maintenant parler en mon nom, pour la première fois cette année, je suis fier, fier de ce groupe, fier du travail et de l'assiduité qu'ils ont fournis, fier de l'unité qu'ils forment sur et hors du terrain, fier de tout ce qu'ils véhiculent autour d'eux, ils portent les valeurs du rugby et celles de notre club. Ce groupe, c’est celui que tout entraîneur, rêve d'avoir. L'aventure que nous avons connue cette année fut enrichissante, pleine d'émotions, de chants, de retours festifs et c'est aussi ce qui me plaît dans ce groupe, c'est une bande de copains et je me répétais toutes les semaines à leur dire que pour être une bonne équipe, il fallait être une bande de copains. 

Merci à vous tous, j'ai sûrement passé avec vous une de mes plus belles années d'entraîneur, mais je ne doute pas que l'année prochaine le groupe qui reste aura à cœur de faire la même saison et d'emmener avec lui les nouveaux arrivants. Je voulais aussi remercier tous les parents qui nous ont soutenus et qui ont fourni les efforts nécessaires quand il fallait nous transporter. Enfin il me reste une personne à remercier, Loulou, mon co-coach, avec qui on a su faire évoluer nos "enfants". Pas toujours facile d'être père et entraîneur, mais je pense que lui comme moi avons su faire la part des choses et que nous pouvons être fiers de nos fils.

Sur ce j'arrête ce discours digne d'un nominé aux Césars et je vous attends pour la saison prochaine en espérant que le scénario sera  tout aussi passionnant. Fred le corsaire

 
2016 2017 semaine 36 La journée des écoles
Écrit par Christelle Berrier, notre infirmière préférée   
28-05-2017

RCPA QUI RIT

Journée des écoles du canton

 

1, 2, 3SOLEIL

Sous un soleil normand magnifique la crème solaire et la casquette étaient de sortie.

Un accueil chaleureux au complexe sportif Alexis Vastine avec café et sourires. 

C'est  un lundi pas comme les autres pour les 303 élèves de 7 écoles  ( Manneville sur Risle, Triqueville, Saint Symphorien, Saint Aubin sur Quillebeuf , Fourmetot, Campigny et Etreville ) qui se déplacent pour un tournoi et pas des moindres :  Le tournoi des écoles !!! Tout au long de l'année scolaire, ces petits écoliers du CP au cm2 ont 3 interventions d'initiation au rugby dans leur école (Jean Phi, Quentin  et moi ) qui sont poursuivies par  leur instituteur ensuite . On y apprend les règles de vie, de sécurité, de jeu, de respect, d'écoute et d'arbitrage ... bref un peu des valeurs de ce sport !  Ces enfants apprennent à s'auto gérer sur le terrain. L'adulte n'intervient qu'en cas de faute ou danger et interrompt le match.

Quentin et moi-même avons les petits (CP ce1 ce2) pour un échauffement maison comme initié au RCPA et oh surprise !!! Les instits ont eu le droit de faire le même que leurs élèves qui les encourageaient. .. (la grenouille, le kangourou et le serpent). .. Dommage que le terrain soi bien sec... 

Initiations plaquage, passes, percussions le matin et petits matchs entre écoles l'après-midi. Des petits futurs rugbymen et rugbywomen en fusion pour certains. 

Les plus grands mettent en pratique leur apprentissage de l'année sous le regard et l'aide Jean Philippe Ferey (comité ffr) avec l’aide d’éducateurs et membres du club.

Un pique-nique le midi pour reprendre des forces et nous aussi... 

Cette journée se termine avec un goûter, une médaille et un petit cadeau (offert par le RCPA) . Un discours des applaudissements, des photos dans les tribunes. 

Merci aux membres et éducateurs du club, aux services de la ville, du complexe sportif à Jean Philippe et à madame Marquer.

Merci aux instits et surtout à tous ces enfants qui sont venus jouer avec enthousiasme et implication. BRAVO À TOUS et rendez-vous l'année prochaine. Christelle Berrier notre infirmière préférée

 
Nos Partenaires
Pensées de Sages

"Une partie de rugby ne doit pas être disputée en deux temps, mais en trois. Avant, la ferveur. Pendant la bravoure. Après, la fraternité"

René Crabos

 
Combien qu'y sont ?

rugbyfans ont visité ce site
Design by Joomlateam.com | Powered by Joomlapixel.com |